Couture d’un Sac à langer – Sac Emilie – Les lubies de Louise

le

Je me suis lancée dans mon premier sac ! Et contrairement à d’autres pièces, comme les maillots, les sacs ne faisaient pas parti des projets sur lesquels je me projetais ou que je rêvais de faire. En l’occurrence, il s’agit dans ce cas plus d’un défi de dernière minute qui s’est présenté à moi qu’autre chose. MAIS, je crois que ça m’a donné envie , et je risque d’en faire un autre pour les weekends / voyages cette fois.

Tout à commencé quand ma sœur m’a envoyé des modèles de sacs à langer pour me faire un cadeau (très jolis tissus, mais forme très basique et peu de poches, donc on va dire pas ultra complexes) et que j’ai vu les prix ! C’est là qu’on voit que le monde des bébés (que je découvre), c’est vraiment un gros gros biz ! Dès que les modèles sont sympas, ça coute un bras 😀

Et là je me suis dit que quand même, je devrais essayer de le faire. Surtout qu’il me restait un gros tas de tissus matelassé que j’avais acheté il y a 2 ans pour faire des gigoteuses à la naissance de ma nièce, dans un tissu que je trouvais trop chou, mais dont je n’avais pas eu l’utilité jusque là. Et le molletonné, ca prend vite de la place ! Là, je me suis dit à moi-même « CHALLENGE ACCEPTED ! »

Un nouveau projet pour faire descendre la vieille pile de tissu, j’adoore ! 🙂

Me voilà parti à la recherche de patrons de sacs qui pourrait être un sac à langer. Comme c’est un nouveau monde pour moi, je ne connais pas forcément les marques qui font des patrons de sacs. J’ai décidé de m’arrêter sur le sac Emilie des Lubies de Louise. Quand j’ai vu le modèle, je dois avouer que j’étais mitigée : je ne suis pas du tout fan du modèle ville avec le biais, qui me semblait assez rigide. Le sac version sport me semblait déjà plus joli. Et j’espérais bien qu’avec mon tissu molletonné, il ferait un effet plus souple, plus rond.

J’ai également hésité avec le sac Georges de https://www.laboutiquedeviny.com. Pareil, le patron tel quel ne m’emballe pas, je suis pas fan de faire une différence fond de sac versus côtés. Mais par contre, je trouve vraiment belle la version modifiée du blog Spring in Fialta que je garde comme inspiration pour un modèle « weekend » !

Sur le montage, le tutoriel est plutôt bien expliqué, mais comme c’était mon premier sac, j’ai du relire plusieurs fois, notamment le montage de la doublure.

Et donc, ce fût mon premier problème : la doublure. Mon tissu molletonné est recto-verso, et je voulais absolument mettre une doublure afin d’avoir des finitions plus jolies. Et comme dit plus haut, le biais, je ne suis pas fan. Mais beaucoup de tissus que j’aimais bien étaient trop transparents et on voyait les motifs du tissus extérieur au travers. J’ai cherché dans les tissus plus épais, mais je n’ai pas trouvé mon bonheur niveau couleur ou motif. J’ai pensé à mettre du thermocollant comme 3eme épaisseur, mais essai non concluant. Au final, j’ai doublé ma doublure du même tissu blanc. C’est un tissu coton lange de Mondial Tissu. Comme le tissu est fin, ça ne m’a pas particulièrement posé de problème lors de l’assemblage et on ne voit plus les motifs du tissus extérieur.

Je me suis loupée au montage de la bande du milieu qui permet l’ouverture. Je l’ai fermé du mauvais côté et je ne m’en suis rendue compte que lors de l’assemblage final. J’ai pu faire un truc joli quand même, mais sur le coup, je m’en suis voulue. C’est bien mis sur le tutoriel (il faut fermer du côté de l’ouverture des fermetures éclair avant de retourner sur l’endroit la bande), mais je pense que je n’ai pas compris la phrase sur le coup. Bref, des petites erreurs normales je suppose quand c’est le premier sac.

Mon deuxième problème a été l’excès de matière lors du montage des grands côtés, qui sont assemblés en dernier. Je me suis même demandée si j’avais bien coupée toutes les pièces car j’avais beaucoup d’excédent, notamment au niveau des angles. Et même problème sur la doublure , j’avais beaucoup trop de matière !

Comme un boulet, j’ai accroché un des côtés de ma doublure à l’envers, donc ma poche s’ouvrait vers le bas du sac 😀 Mais j’ai pu la découdre et la recoudre avant de fermer totalement ma doublure en faisant un petit exercice de contorsionniste avec ma machine.

Le montage doublure + tissu principal, n’est pas trop compliqué en soi, mais suivant les tissus utilisés, ca peut faire pas mal d’épaisseur. J’ai cassé 2 aiguilles lors des coutures côtés + haut du sac avec les passages de fermetures éclair. Un peu trop d’épaisseurs puisque j’ai rajouté en plus une poignet ainsi que le rabat du patron (donc 4 épaisseurs en tout).

Au niveau des modifications, au final pas grand chose. J’ai opté pour les 2 poches élastiques sur les petits côtés extérieurs. Une poche plaquée entre les 2 anses sur le devant. J’ai rajouté une poignet puisque sur le patron il n’y en a qu’une. Mais je prévois de mettre une grande sangle pour porter le sac à l’épaule donc avec 2 poignets, c’était plus simple ! A l’intérieur : j’ai mis des poches des 2 côtés, mais sans fermeture éclair. Une des 2 est cousue au milieu pour faire 2 grandes poches et de l’autre une seule grande poche.

Après utilisation (car j’aurais mis plus de 4 mois à publier cet article et les photos sur insta… Donc ma fille a eu le temps de naître), il est super pratique, notamment grâce à la double fermeture éclaire et les poches extérieures !

Cout Total du projet : 45,8€

  • Tissu matelassé : 13,23 € (mondial tissu) mais je l’avais déjà 😉
  • Doublure : 10,32€ (mondial tissu – coton lange)
  • Sangle : 11€ les 5 mètres (j’en ai pris plus pour pouvoir faire une grande sangle)
  • Cantonnière : 3,75 €
  • Patron : 7,5€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s